Café innovation : « Fini le bashing, maintenant on brille à l’international ! » (Didier Parakian)

En amont du CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas du 5 au 8 janvier, Gomet’ a organisé son premier « Innovation Cafe » le mardi 13 décembre. La délégation régionale présentera 16 startups pendant trois jours. Parmi eux, trois sont venus nous parler de leurs attentes et de leurs besoins avant de se rendre à cet événement incontournable du monde de la tech.

Didier Parakian, l’invité d’honneur du débat, a levé son trophée “E-Capitale de l’Innovation” Reçu à la Commission européenne à Bruxelles le 7 décembre. L’ancien chef d’entreprise, aujourd’hui vice-président d’Aix-Marseille Métropole en charge des relations internationales, n’a pas caché sa fierté d’être sélectionné face à l’Espagnol Valens et le Finlandais Espoo. « Contre toute attente, nous avons été sélectionnés car nous disposons d’un formidable écrin d’entreprises innovantes. Quand l’Europe nous juge, nous obtenons des résultats ! »Bravo Didier Parakian à notre micro.

Pour les élus, cette distinction créera une attractivité sur l’ensemble du territoire pour l’année 2023 et au-delà. “Il y a du capital avant et après l’invention”Didier Parakian promet de viser à créer une métropole “Un phare” Dans le bassin méditerranéen. “Plus besoin de frapper, maintenant nous brillons à l’international !” Nous sommes déjà inondés de demandes de partenariats : la ville de Valence veut devenir jumelle avec Marseille et Miami veut renforcer les liens avec notre métropole », Il a choisi ça. Avec ce “prix”, la collectivité reçoit un million d’euros de financement européen à répartir entre plusieurs projets innovants sur son territoire. Parmi les innovateurs du territoire, trois entrepreneurs sont autour de la table : le PDG de SP3H Alain Lunati, le fondateur de Quantia Jean-Luc Dorel et le directeur de ChargePali Hadi Mousavi.

Lire Aussi :  Vaulx-en-Velin : Rtone, le spécialiste des solutions connectées, enclenche son développement à l'international

CES, filiale américaine, est un atout pour mettre en place

Installés au Technopôle de l’Arbois à Aix-en-Provence, ces trois leaders avaient déjà une première expérience au CES de Las Vegas alors que leur produit était encore en développement (R&D). Ils ont déménagé au Nevada “Obtenir de la visibilité”, “Tester l’idée” Et “Connu”. Cette fois, leur voyage à Las Vegas était consacré à trouver de réelles opportunités financières sur le marché américain.

Pour Quantia, entreprise qui transforme l’eau chaude en énergie, Jean-Luc Dorel vient de recevoir le prix CES 2023 “Durabilité et Eco Conception”, qui lui permet d’obtenir “Visibilité internationale et recherche d’un partenaire pour le marché américain”, explique le fondateur. En 2016, une entreprise intéressée lui a demandé de produire 100 000 machines alors que le produit était au stade de la R&D. “Je ne comprends pas qu’il soit très grand, mais j’espère qu’ils me redemanderont car le produit est prêt cette année. Nous avons calculé le potentiel de ce marché, qui serait de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires si 5% du La population américaine utilise notre solution. La crise énergétique va nous permettre de surfer sur une énorme vague”, dit le directeur.

Lire Aussi :  Carcassonne : Lancement du Festival international du film politique ce jeudi 11 janvier

Une autre crise, la crise environnementale, accélère également l’activité de Charzipoli. La startup déploiera ses charges électriques mobiles les plus rapides pour les flottes de véhicules. La start-up vient d’installer des charges pour Renault Trucks (Renault Trucks) basé à Gèze pour rouler dans la Zone à Faibles Emissions (ZFE) de Marseille. Sa participation au CES devrait permettre à Cleantech de développer une filiale aux Etats-Unis. « Nous y allons pour chercher des clients américains. Nous avons déjà embauché un patron. », Publicité Hadi Mousavi en avant-première. Et pour continuer : “Si vous voulez bénéficier des subventions de Joe Biden, vous devez produire sur place. Pour la mobilité et la mobilité électrique, US 1euh Saint »

Alain Lunati évoque également la possibilité de créer une filiale américaine en 2023 au “Pays de l’Auto”. L’entrepreneur a fondé SP3H en 2007, une technologie de scanner optique qui peut fournir une composition précise des carburants en quelques minutes dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour lui, le marché américain représente un gros potentiel avec 300 millions de véhicules thermiques. “Malgré l’obligation de réduire ses émissions de CO2, une partie de la population américaine n’a pas les moyens de s’offrir des véhicules électriques ou à hydrogène. Nous voulons donc aider ceux qui utilisent toujours des véhicules thermiques à réduire leurs émissions”, Décrit le plan de relance en 2021 et le propriétaire qui a bénéficié de 600 000 euros de l’Adem.

Lire Aussi :  la présidente du Comité international de la Croix rouge prête à se rendre à Moscou

Difficultés de financement et de recrutement

Pour financer la force de vente commerciale de Quantia en France et à l’étranger, Jean-Luc Dorel sollicite 500 000 euros auprès d’investisseurs français. “Nous venons de nommer notre directeur export pour développer les marchés en Europe et aux Etats-Unis”, ajoute le fondateur. De son côté, ChargePoly a annoncé qu’il recherchait “Jusqu’à 10 millions pour passer à l’échelle”.

Trois entrepreneurs ont enfin résolu la difficulté d’embaucher des profils qualifiés dans la tech. “Nous en avons embauché six en 2022, nous en embaucherons dix de plus, et à un moment donné, nous arriverons à 30. Il y a une bonne émulation. Mais le problème, c’est le recrutement. En dehors des Parisiens, il est très difficile de faire venir des gens d’autres quartiers. », déplore Alain Lunati. Son voisin à Arbois, Jean-Luc Dorel, lui présente un pilier : “Et pourquoi ne pas regrouper un employé pour gérer nos ventes pour trois ?” Éventuellement, l’un de nous pourrait l’embaucher à plein temps. » Une solution qui ne laisse pas indifférents les deux autres dirigeants qui s’envolent dans moins de trois semaines pour une simple aventure à Las Vegas.

[Replay] Café de l’innovation totale

Liens utiles:

> CES Las Vegas 2023 : 16 startups du Sud prêtes à décoller
> Site du CES Las Vegas

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button