Ce journal allemand traite la politique de manière ludique

La tenue d’élections fédérales, étatiques et locales, de plébiscites locaux et de marathons le même jour peut produire des résultats désastreux, même dans un pays où 77 % de la population éligible peut voter.

La Cour constitutionnelle de Berlin a annulé mercredi les élections régionales de septembre 2021 en raison d’« irrégularités électorales ». Ces erreurs comprennent les longues files d’attente, les problèmes dans les bureaux de vote, les pénuries de bulletins de vote, les électeurs recevant les mauvais bulletins de vote et d’autres problèmes. Une cité-état doit désormais exister. Tenez une autre élection dans 90 jours.

À la suite de cette élection quelque peu chaotique, un éditeur de journaux berlinois s’est associé à une agence de conception de jeux et à des bibliothèques publiques pour montrer aux habitants de la ville qu’il existe des moyens de participer à la politique au-delà du vote. Le TagespiegelL’un des quotidiens les plus populaires d’Allemagne a créé un jeu immersif en face à face dans l’espoir que les joueurs comprennent mieux le fonctionnement de leur gouvernement local (et espèrent y participer dans la vraie vie).

La Tagespiegel BVV-Planspiel, qui se traduit par “jeu expérimental”, a été développé en partenariat avec Planpolitik, une agence allemande de conception de jeux. Le projet est géré et financé par les bibliothèques publiques de la ville, et après une première phase pilote, les partenaires prévoient de lancer officiellement le jeu au printemps 2023.

Lire Aussi :  Découvrez les avantages fiscaux liés à l'achat d'actions Honeywell International

À Berlin, chaque district a son propre gouvernement local, appelé conseil de district. Comme pour la politique locale dans de nombreuses villes, les conseils, tout en prenant des décisions importantes au nom des citoyens, sont alambiqués et difficiles à comprendre. Les réunions mensuelles du conseil d’administration sont ouvertes au public, mais peuvent être déroutantes pour les nouveaux participants s’ils ne savent pas comment participer.

Dans le cadre de sa couverture de l’actualité locale, The Tagespiegel Berlin propose 12 newsletters quotidiennes, une par arrondissement. Dans une ville d’environ 3,5 millions d’habitants, le Tagespiegel Les 12 newsletters comptent entre 300 000 et 400 000 abonnés. Corinna Van Bodisco, responsable éditoriale du quotidien et reporter des bulletins, voit le jeu comme un complément à ce reportage local.

“Première, [les newsletters] “Largement lu et de nombreux lecteurs actifs sont au courant de la politique locale”, a déclaré Smt.moi Van Bodisco. “Mais l’idée était de créer quelque chose qui permettrait à d’autres personnes de tendre la main et de se forger leurs propres idées sur la façon de s’impliquer dans la politique.”

Planspiel se concentre sur le quartier fictif de Berlin, Biberfelde. Le jeu nécessite un minimum de 10 joueurs pour assumer le rôle de membres de l’assemblée de district et discuter d’un éventail de problèmes locaux. Chaque joueur est affecté à un parti politique fictif qui est vaguement calqué sur un parti réel. Il reçoit une brève description de qui il est, des valeurs et des idées qu’il épouse, et des habitants que son personnage représente.

Lire Aussi :  Astuces et conseils à suivre pour éviter de transmettre la grippe à son enfant

Après 90 minutes, les joueurs doivent parvenir à une résolution qui sert les intérêts des habitants du quartier. Les jeux sont joués dans les bibliothèques publiques (une dans tous les 12 districts) rendant le jeu accessible gratuitement à tous les résidents.

Voici quelques exemples de problèmes tirés du site Web :

  • Prévoir ou non des pistes cyclables sur la route principale du district
  • Le district devrait-il autoriser un investisseur privé à construire une maison de reptiles sur un terrain inutilisé ou allouer le terrain à un projet qui a du sens pour le district [Un non catégorique de ma part – HT]
  • Malgré les inquiétudes des écologistes, installation de lumières dans le parc pour réduire les agressions et autres incidents la nuit.

Judith Langowski, rédactrice en chef de la newsletter Tagesspiegel jusqu’en octobre (elle est aujourd’hui responsable éditoriale des bulletins d’information de Reuters), a imaginé le projet avec M.moi Van Bodisco. Mmoi Langowski a reçu une subvention en 2019 du programme Engaging Communities de l’Agora Journalism Center de l’Université de l’Oregon, aujourd’hui disparu.

Merci pour cette subvention, M.Mon Langowski et Van Bodisko ont créé un bulletin mensuel axé sur le travail bénévole et les initiatives communautaires. Ils ont également développé un cadre pour ce qui est devenu le plan de jeu. À partir de là, j’ai travaillé avec les rédacteurs du bulletin de Planpolitik Tagespiegel Créer des scénarios, des personnages et des conflits, tous basés sur l’expertise des journalistes de leurs quartiers respectifs.

Lire Aussi :  En 2023, la croissance mondiale pourrait passer sous les 2% (FMI)

“Cela permet d’avoir une idée claire de la politique au niveau local plutôt que de se contenter de lire des articles ou d’assister à une réunion en tant qu’invité”, a déclaré Mme.moi Longovsky. “Quand ils rencontrent la règle [du jeu] Ils doivent défendre certains arguments, même s’ils sont diamétralement opposés [à leurs idées]Ils reproduisent également des modèles qui existent dans la politique locale.”

Mmoi Langowski pense qu’il est essentiel de comprendre le fonctionnement du gouvernement local et que cela devrait être gratuit pour tout Berlinois qui le souhaite.

“Lors de cette élection de septembre 2021, je faisais la queue pour voter et un gars derrière moi a regardé le bulletin de vote de ce district et a dit:” Qu’est-ce que c’est? Il m’a demandé.

“J’étais comme, ‘Oh, tu viens d’emménager ici?’ Et il a dit non. Il a vécu ici pendant quatre ans. Vous comprenez à quel point cette information est importante et combien il manque encore », ajoute-t-elle.

La Tagespiegel Il a dirigé un jeu pilote dans une bibliothèque le mois dernier. Après cette première simulation, Mmoi Van Bodisco voulait que les joueurs jouent avec plus de temps de chat et un groupe plus diversifié. L’équipe derrière Planspiel a annoncé que des modifications seront apportées pour répondre à ces commentaires avant le lancement du jeu dans les bibliothèques restantes en 2023.


Cet article a été initialement publié par Nieman Lab et est republié ici avec leur permission.

Photo de Chris Fuller sur Unsplash.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button