Des illuminations de Noël sobres mais joyeuses

Les illuminations de Noël des Champs-Élysées ont été mises en place cette année, sous un signe de sobriété pour l’occasion. Et il en fut de même lors de cette cérémonie du dimanche soir. Il y eut bien une première partie avec la fanfare picarde La Vaillante, venue apparemment de Saint-Quentin, mais avec seulement deux morceaux. Pas de long discours pour le reste.

Une brève introduction de Marc-Antoine Jamet, président du comité des Champs-Élysées, a salué les “illuminations raisonnables et permanentes” à l’initiative des festivités.

“Un moment de fête dans un monde qui ne va pas si bien”

Quelques mots d’Anne Hidalgo “Ces lumières sont un moment de fête dans un monde qui ne va pas bien”. Et surtout le sourire du parrain du festival, l’acteur Tahar Rahim, qui a rappelé sa “joie d’être là” et l’a remercié pour le “privilège” d’avoir été choisi. De son rôle effrayant dans la série Netflix A Thousand Leagues le serpent.

Et lorsque le bouton du buzzer a été appuyé quelques minutes après 19h, les Champs ont illuminé les arbres de belles guirlandes et déclenché une pluie de confettis jaunes et blancs. Les sourires étaient alors très présents sur scène, notamment chez les deux jeunes hommes de l’Association des Petites Princes qui soutiennent les enfants malades. Jean d’Hautesser, maire du 7ème arrondissement, présente toujours année après année avec sa doudoune dorée, son pull de Noël et sa fougue. Et l’assistante commerciale Olivia Polsky a pris un traditionnel selfie de groupe, tandis que le député LREM Sylvain Maillard a réussi à obtenir une photo de Tahar Rahim.

Lire Aussi :  Taux d'incidence par département au lundi 28 novembre 2022 en France

Marc-Antoine Jamet ne tarit pas d’éloges sur le parrain des illuminations : « Il a donné à l’avenue sa dimension. Nous avons besoin d’un homme extraordinaire et il est extraordinaire ! Et surtout, il est plein de gentillesse ! Le président du comité qui était au courant de la naissance de sa petite-fille n’a pas hésité à le traiter de “pécheur”.

Lire Aussi :  la conductrice condamnée pour des faits « involontaires » mais d’une « extrême gravité »

Parmi la foule nombreuse qui a assisté à la cérémonie d’ouverture des Illuminations, Thierry et Christina ont apprécié le festival : « Je venais pour la première fois et ce fut un plaisir. Et c’est mon collègue brésilien qui m’a parlé, basé à Paris, de la cérémonie ! Shelley, Ajay et leurs deux enfants sont venus en touristes avant de retourner à New York pour Thanksgiving. « C’est très beau », commente calmement le père venu ici par hasard : « On ne savait pas qu’il faisait jour et on a vu beaucoup de monde donc on s’est approché. » Katie et sa fille Amel ont eu moins de chance : « On a quitté la maison trop tard et nous avons raté la cérémonie, Déçu, dit Katie. Nous étions devant l’année dernière, mais nous reviendrons l’année prochaine ! »

Lire Aussi :  Coupe du Monde 2022 - Christophe Josse : "La France reste une sélection très séduisante sur le papier"

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button