d’importants dégâts dans trois départements du nord de la France après de violents orages

Des toitures sont démolies dans le Pas-de-Calais, l’Eure et la Somme. La préfecture du Pas-de-Calais a recensé un blessé.

Ce dimanche en fin d’après-midi, de violents orages se sont déclarés dans la Somme, le Pas-de-Calais et l’Eure, trois départements non pas placés en vigilance orange aux orages par Météo-France, mais en vigilance jaune. Selon la préfecture, une personne a été légèrement blessée dans le Pas-de-Calais.

Importants dégâts à Bihucourt

De nombreuses images partagées sur les réseaux sociaux montrent d’importants dégâts, dont des maisons en briques rouges, typiques du nord de la France, entièrement détruites. D’autres vidéos montrent la formation d’importants phénomènes liés au vent.

Lire Aussi :  Équipe de France : Danger pour Varane, Deschamps reçoit deux candidatures pour la Coupe du monde

Dans la commune de Bihucourt (Pas-de-Calais) les dégâts sont considérables. Des maisons ont été détruites, leurs décombres barraient la route. Le toit de l’église a également été démoli. Des véhicules renversés étaient visibles sur les routes.

“Je pensais que nous allions mourir avec mon ami. Le bruit continu du tonnerre grondait partout. Une heure après que la tornade a renversé ma maison, je tremblais encore”, ont déclaré nos collègues. La Voix du Nord originaire de Bihucourt.

Gérald Darmanin parle de sa “solidarité”

Ailleurs dans le Pas-de-Calais, les pompiers ont également évoqué des interventions sur les communes d’Ervillers et d’Hendecourt-lès-Cagnicourt.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réagi sur Twitter, exprimant sa “solidarité avec les habitants des communes touchées”, qualifiant le phénomène de “tornade” dans le Pas-de-Calais.

Lire Aussi :  décollage réussi pour Christophe Galtier, après la victoire 7-2 du PSG face à Haïfa

La préfecture du Nord a également fait état de “pannes de courant” sur Twitter.

“Mini-tornade” dans la Somme

De fortes rafales de vent et des grêlons ont été observés à Amiens, dans la Somme. Le système de drainage de la ville n’a pas pu faire face aux fortes pluies et certaines rues ont été inondées.

Dans le même quartier, à Conty, les destructions sont importantes. Comme l’envoyé spécial de BFMTV a pu le constater sur place, la cour de récréation n’a pas résisté aux intempéries. La mairie a été ouverte pour permettre aux sinistrés de se réfugier.

“Il y a eu une mini-tornade sur le secteur de Conty, avec beaucoup de dégâts matériels, et un point de la situation est en cours, mais à ce stade il n’y a pas de victime”, a précisé la préfecture de la Somme.

Enfin, dans l’Eure, à Boulleville, des rafales de vent de 130 km/h ont été mesurées. Un agriculteur, propriétaire d’un verger, a déclaré : “nous avons eu l’apparence d’une tornade et 50 arbres ont été renversés par le vent”. Les pompiers sont intervenus 62 fois dans le département.

Lire Aussi :  Évolution de la situation sanitaire par région en France ce jeudi 27 octobre 2022

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button