Equipe de France – La France moins forte avec Giroud que Benzema, il promet l’enfer

Olivier Giroud a marqué deux fois contre l’Australie pour rejoindre Thierry Henry au classement des buteurs pour la France. Cela n’empêche pas certaines critiques.

Après 15 minutes très compliquées les Bleus ont réussi un début de Coupe du monde parfait, tout a commencé et l’équipe de Didier Deschamps n’a finalement pas douté et s’est imposée facilement (4-1). Le héros de cette rencontre, Olivier Giroud, était voué à la préretraite internationale il y a quelques mois, mais ses performances dans leur double tournoi majeur face à l’Australie ont fait taire les critiques. Auteur de deux buts qui ont permis à Thierry Henry de revenir vers les sommets, l’attaquant de l’AC Milan peut rapidement devenir une légende du football français. Mais Olivier Giroud le sait, en l’absence de Karim Benzema, blessé samedi dernier, avec un certain sentiment qu’il était uniquement attaché à sa présence sur le terrain. Jérôme Rothen fait partie de ceux qui pensent que l’équipe de France est moins bonne avec Giroud qu’avec Benzema et il l’a répété malgré le succès de mardi soir.

Lire Aussi :  Homme retranché rue Bordenave d’Abère à Pau : le RAID a débuté son intervention

Olivier Giroud est le deuxième choix pour Rothen

Au micro de l’After, Jérôme Rothen a mis les pieds dans le plat, n’a pas caché cette double réalité, qui fait qu’Olivier Giroud n’est pas le premier choix de sélectionneur national et a cru que cela se terminerait durant cette année 2022. Coupe du monde au Qatar. ” La mise à l’écart d’Olivier Giroud après l’Euro ? Arrêtez de dire que c’était trop dur pour Giroud. Tu oublies toutes les critiques sur la prestation de l’équipe de France à la Coupe du monde (…) Là, on a joué l’Australie, qu’il ne faut pas oublier. Pas de problème, je dis, il faut marquer 51 buts, je le félicite et je lui dis encore bravo pour son professionnalisme. Il faut être très professionnel pour faire ce qu’il a fait en sélection et au club, où il a passé des semaines sans jouer une seule minute et Didier Deschamps lui a toujours fait confiance (…) Dire que Deschamps n’imaginait pas Benzema- La rivalité Giroud, c’est absurde ! Didier a décidé de tourner la page sur Giroud à un moment, comme il l’a lui-même dit : “Je laisse une chance à Karim Benzema et Kylian Mbappé et on joue différemment”. On a gagné la Ligue des Nations (…) La France va bien sans Benzema, il faut arrêter de dire qu’elle ira mieux sans lui, c’est des conneries. Je suis persuadé que la France aurait été plus forte avec Benzema qu’avec Giroud quand on est passé des huitièmes de finale et des matchs acharnés à jouer contre des grandes nations. », a confié Jérôme Rothen, plus fan de Karim Benzema que d’Olivier Giroud.

Dans le sillage de son collègue de RMC, Daniel Riolo a été contraint de détruire tout ce qu’il disait sur une éventuelle rivalité entre Benzema et Giroud en équipe de France. “LLe débat Giroud-Benzema m’énerve. Je ne comprends pas pourquoi nous devons parler de cela. Non Benzema, il est blessé, il a quitté l’équipe de France, malheureusement pour lui, heureusement pour Giroud. Le premier match des Bleus s’est très bien passé, Giroud marquant encore, qui reste le meilleur de l’équipe de France. Cette opposition Giroud-Benzema m’a toujours fatigué, même si je la comprends et que j’ai une théorie. Même si Benzema fait le tour du karting, je comprends que cette opposition surgit quand deux joueurs n’en veulent pas et n’essayent pas de l’exploiter, ce qui est une phrase bien malheureuse. Maintenant, il faut arrêter ça “Il a mis en garde les journalistes qui avouent savoir que cette opposition éclipse d’autres sujets moins sportifs.

Lire Aussi :  Le passage à l’heure d’hiver, une période redoutée par la Sécurité routière



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button