“La différence entre les pays se fait dans la formation de leurs ressources humaines particulièrement avec les élites dans le domaine de la science” (Macky Sall)

La cité ferroviaire vient d’être renforcée par une nouvelle infrastructure universitaire. Il s’agit en fait de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Le Président, Macky Sall en a profité pour réitérer son engagement et sa volonté de renforcer les écoles et pôles universitaires sénégalais, indispensables au développement socio-économique du pays, lors de l’inauguration officielle. « Je suis heureux de revenir à Thiès après l’inauguration de l’ISEP pour l’ouverture officielle des classes préparatoires aux Grandes Ecoles. Une des meilleures écoles d’ingénieurs d’Afrique et du monde, elle doit ses options et ses facultés à l’EPT, son système de stages , les normes de sélection et les cours pour entrer à l’école. Niveau de formation tout au long », a-t-il déclaré.

Selon lui, « Cette initiative contribuera à renforcer la qualité de la formation de nos futurs scientifiques et ingénieurs ». Après avoir exprimé toute sa fierté au Directeur, il dira : « Je tiens à vous assurer de la montée en puissance. EPT au Sénégal ainsi que de grandes écoles d’ingénieurs. La différence entre les pays est la formation de leurs ressources humaines, en particulier l’élite scientifique et technologique Il a poursuivi : Le programme d’équipement des laboratoires des universités et lycées qui était un programme coûtant des milliards de FCFA va permettre à ces universités et écoles. Pour former leurs élèves de l’enseignement supérieur et leurs ingénieurs à la pratique du métier, je remercie le Ministre Musa Balde, ainsi que son prédécesseur le Dr Cheikh Omar Khan à qui j’ai confié cette responsabilité et qui va s’achever pleinement. « Cette initiative, suggère-t-il, vise à créer ces classes préparatoires aux grandes écoles dans le but de renforcer le métier de la cité ferroviaire vers un pôle scolaire et universitaire d’envergure internationale. » L’un des pôles riches de l’EPT, le National Ecole d’Agriculture (ENSA), Esep, en particulier A mentionner l’Ecole des Sous-Officiers d’Active (ENOA) de cette base militaire, l’Ecole de l’Armée de l’Air et bientôt une école d’infanterie, pas l’Université eba der Thiam” toujours selon lui, “Cette institution de classes préparatoires à tout processus de développement économique et social et d’éducation et Témoigne de mon engagement renouvelé à faire de la formation un socle essentiel du capital humain. C’est pourquoi nous avons créé l’Axe 2, capitale du Sénégal émergent. Régime (PSE). Dans cette dynamique, l’enseignement technique et professionnel soutenu par la science et la technologie doit jouer un rôle moteur. À tous les niveaux des activités de développement, nous avons besoin de plus d’ingénieurs, de techniciens intermédiaires et de main-d’œuvre qualifiée formés dans une bonne école. Dire, Monsieur le Directeur, je vous encourage à atteindre cet objectif de former au moins 200 ingénieurs polytechniques par an ». Non sans mentionner que « d’autres objectifs seront fixés pour d’autres écoles (l’Ecole Polytechnique de Dakar et d’autres établissements et écoles de formation )”. Nous visons un triple objectif, a-t-il déclaré : “Il s’agit de renforcer et de diversifier l’offre éducative de notre système éducatif. Donner ensuite à nos diplômés talentueux la possibilité de poursuivre leurs études dans leur propre environnement psychosocial. Les normes de qualité sont essentielles pour minimiser le risque de préjudice associé aux études à l’étranger. Enfin, c’est pour réduire la fuite des cerveaux de l’État après avoir tant dépensé en ressources financières et en bourses d’excellence ». Selon lui, ces classes préparatoires permettront de retenir l’élite intellectuelle mais surtout pour qu’elle puisse servir son nation à l’issue de leur formation. « De 2014 à 2021, entre 2014 et 2021, 80 % des boursiers scolaires inscrits en classes préparatoires restent à l’étranger. En tant que nation en construction, nous avons définitivement besoin de nos meilleurs cerveaux. Désormais, les classes préparatoires à domicile serviront de réservoir d’ouverture. Nos meilleurs étudiants obtiennent un accès compétitif à des écoles prestigieuses telles que les mathématiques, la physique, les sciences de l’ingénieur, les techniques mais aussi l’EPT, l’école militaire de santé, entre autres. Aux cinquante élèves sélectionnés, le président de la République a tenu à les encourager. « Pour vous, chers élèves de la première promotion de la classe préparatoire aux Grandes Ecoles, je veux vous exprimer la fierté de toute la nation. Si je viens présider personnellement cet événement, il faut le reconnaître avant tout. Votre mérite, pour vous féliciter et vous encourager. Vous avez certainement le mérite d’avoir été sélectionné parmi cinq cents candidats. Vous êtes cinquante sur cinq cents. De par votre parcours académique exceptionnel, vous avez déjà fait œuvre de pionnier et créé l’histoire. Une innovation majeure dans notre système éducatif », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : “Mais c’est moins qu’une phase, je vous exhorte à redoubler d’efforts pour faire preuve de joie et d’abnégation dans vos études et en pensant à tous les sacrifices que vos parents ont consentis pour que vous soyez à la croisée de l’excellence et tes études. En faisant attention tu pourras mieux respecter tes parents. L’état t’aidera à avoir les meilleures conditions de vie et d’études notamment en octroyant des bourses d’excellence. A cela s’ajoutent tes frais d’hébergement, des laboratoires modernes et expérimentés, dévoués et motivés Aménagement d’un cadre de vie propice à la mise en place des équipements nécessaires à l’espace des classes préparatoires avec un encadrement de qualité assuré par le président, Macky Saul a tenu à souhaiter aux nouveaux élèves du succès dans leur future carrière professionnelle. Il a également apporté son soutien à ses partenaires en France qui sont impliqués dans la mise en œuvre de ce projet et administratifs et techniques Participation à l’équipe pédagogique…

Lire Aussi :  Les Etats-Unis sanctionnent l’ensemble de l’industrie chinoise des semi-conducteurs

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button