Les Rencontres Inspirantes de l’économie sociale et solidaire en Comminges

La demi-journée Rencontres Inspirantes s’est déroulée à Aurignac le samedi 19 novembre et a été inaugurée dans la Salle de la Cafetière. Au menu, débats, rencontres, tables rondes, échanges et apéro-concert, pour que citoyens, élus et acteurs du territoire découvrent de nouvelles voies de dynamiques rurales.

Des rencontres inspirantes, pourquoi ?

La Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (CRESS) initie un moment fort avec les collectifs locaux pour mettre en lumière les initiatives mises en place par les associations de l’ESS, les coopératives, les groupements d’entraide, les fondations et les sociétés commerciales. Tenu à Aurignac, l’événement a été organisé en collaboration avec le Comité des Acteurs du Comminges, avec le soutien du Conseil Départemental, de la Mutualité française Occitanie et de la MAIF.

Lire Aussi :  Pour la Russie, « le pic des difficultés » économiques est « passé », affirme Poutine

Relever les défis de demain en milieu rural

La mobilisation pour construire l’avenir du monde rural est l’enjeu des acteurs participant aux initiatives de développement du territoire, selon le principe de solidarité et d’utilité sociale, économique et culturelle. André Ducournau et Sarah Rousseau, directeurs du CRESS Occitanie, ont rappelé la vitalité et la diversité des projets urbains et ruraux de la région. Le Président Ducourneau a souligné l’importance des espaces de bonne volonté et de démocratie, ainsi que du dynamisme économique, qui représentent un sérieux défi pour y vivre et y prospérer. « L’ESS porte le projet politique de transformer la société, grâce à ceux qui contribuent à faire vivre notre idéal au quotidien. »

Lire Aussi :  pourquoi les entrepreneurs s'inquiètent d'une « bombe à retardement »

Un programme abondant

Les échanges ont eu lieu à plusieurs endroits du village, à La Cafetière, au cinéma Le Donjon, à la mairie. Au menu : Alimentation saine pour tous ; Vivre autrement en milieu rural ; Acteurs innovants de l’économie solidaire ; Culture en Comminges ; Des besoins aux projets démarrant dans le Comminges ; Co-fermentation de l’ESS pour répondre aux enjeux des territoires ruraux ; Développement de sites tiers dans le Comminges. Au Petit Foirail, près de la Cafetière, les services ambulants du Comminges ont installé leurs véhicules et barnums pour accueillir le public : le café bourgeois Graine de Roulotte, la guinguette sociale La Goulotte Occitane, la librairie ambulante La Mot Passant, la Forêt des Sources du Toucher et autres.

Lire Aussi :  «Convoi de la liberté» : des dommages «dévastateurs» à l’économie évités de peu

Ceux qui sont impliqués

Il y avait du monde, il y avait des épiceries et des magasins alternatifs à Mazères, Melles, Saint-Gaudens, Barbazan. Les tiers lieux étaient là, La Glissade d’Aurignac, Artstock de Blajan, Cairn de Luchon. Pour la culture Comminges, le Laboratoire Pyrénéen des Droits Culturels du Comminges a côtoyé Pronomade(s) et Chemins buissonniers. L’habitat a été réuni par Coustecoop de Luchon, 23. Anères, Hab Fab et Le Cocon. Quant à l’économie solidaire, elle a réuni Civam 31, la monnaie locale, La Touselle, Territoire Zéro chômeur, l’espace Start up, les métiers de l’aide à domicile, Jean-Michel Favre, conseiller départemental pour le développement durable et d’autres encore.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button