Montauban et Biarritz enchaînent, Oyonnax fait le gros coup à Agen

Le gros coup de ce 11e jour est signé Oyonnax. De grands bugistes ont balayé Agen sur la pelouse d’Armandie (9-24). Dans un match sans grandes envolées et sans aspérité, marqué par des fautes de mains et sur un terrain difficile, les Oyomen se sont montrés plus pragmatiques que les Agenais, qui avaient déjà perdu leur troisième revers sur leurs bases. Les hommes de Joe El-Abd confirment qu’ils seront encore cette saison de très sérieux prétendants à la lutte pour la montée dans le top 14. Loin de leurs standards de début de saison, Agen perd un deuxième revers de suite et pointe désormais à la 5e place.

Décidément Montauban retrouve des couleurs. Les Montalbanais ont remporté ce vendredi leur deuxième victoire consécutive en remportant le derby occitan sur la pelouse de Michel Bendichou à Colomiers (19-23). A égalité sur le score de 6-6, les deux équipes ont pu trouver à redire à la défense de leur adversaire après la pause, et dans ce match Colomiers a breaké deux fois, permettant au Tarn-et-Garonnais un précieux succès face aux prétendants au titre. examens finaux. Ils remontent à la 11e place (il y a deux jours ils étaient avant-derniers) et sont le meilleur début de ce troisième bloc de ProD2. Colomiers s’arrête à la sixième place avec une deuxième défaite de suite.

Lire Aussi :  Circuit européen 2022/ 2023 : 150 000 dollars garantis pour les joueurs, l'Open de France confirmé

Biarritz continue, Béziers s’enlise, Carcassonne souffle

Biarritz enchaîne et coule Massy (27-18). Les Biarrots ont retrouvé leurs couleurs en battant Aurillac lors de leur dernier match et ont confirmé leur amélioration en battant l’Ile-de-France ce vendredi. Déjà en tête à la pause (18h10) les Basques ont réussi à décrocher un deuxième succès en deuxième période, ce qui leur a permis de conserver la quatrième place, à la deuxième seulement de deux points.

Lire Aussi :  Lyon mate le leader toulousain lors de la 11e journée de Top 14

Grenoble a dû travailler pour battre Soyaux-Angoulême (24-18). En tête à la mi-temps (9-15), les Isérois ont renversé la vapeur en seconde période avec deux essais de Qadiri (58e) et Orioli (74e). Le solide dauphin d’Oyonnax, Grenoble, n’a toujours pas beaucoup d’avance sur ses concurrents puisque Agen, cinquième, n’a que trois petits points de retard. Le départ des hommes de Fabien Gengenbacher à Colomiers la semaine prochaine pourrait rebattre les cartes en cas de victoire columérine.

Au contraire, Béziers n’en est pas sorti et a perdu sa quatrième défaite consécutive au stade de la Rabine à Vannes (16-10). Avant-derniers du tableau, les Biterrois sont englués dans une spirale négative dont ils devront sortir rapidement ou affronter une phase de rentrée pour se battre pour ne pas descendre en National. Loin de s’inquiéter d’une relégation, Vannes peut compter sur les phases finales puisque les Bretons sont 3èmes.

Lire Aussi :  Le capitaine anglais Harry Kane portera le brassard arc-en-ciel contre l'Iran

Carcassonne peut pousser un soupir de soulagement. Avec sept défaites à leur actif, les Audois se sont déplacés à Rouen sans confiance, et pourtant ils ont remporté un succès qui leur sera grandement bénéfique (19-22). Menés de 10 points à la mi-temps, les hommes de Christian Labit ont profité de l’indiscipline rouennaise pour se relever et prendre l’avantage grâce à une tentative de dernière minute de Landman.

Au stade Jean-Alric d’Aurillac, ce n’est qu’en deuxième période que les locaux ont battu Nevers (23-16). Les Cantalous remontent à la 9e place et ne sont plus qu’à deux petits points de la 6e et dernière place des qualifications pour les phases finales. Nevers, qui n’a plus gagné depuis le 21 octobre et affiche trois défaites consécutives, est 12e du championnat.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button