Nicola Sirkis animateur sur RTL2 : que va faire le leader d’Indochine à la radio ?

28 ans après “Radio Indochine”, le deuxième album live du groupe, Nicola Sirkis… un animateur radio ! A partir de ce vendredi 6 janvier, l’artiste de 63 ans prendra les commandes de l’émission sur mesure “KMS Radio” (pour “Kissing My Song”, le titre du groupe et le nom de leur label) de RTL2. Chaque semaine, et jusqu’à fin janvier, l’interprète de “L’Aventure”, “Alice & June” ou encore “Trois soirs par semaine” propose une sélection des titres qui lui plaisent le plus entre 21h et 22h.

“L’idée est venue de lui”, explique le directeur général de la station Tristan Jurgensen. Il nous a parlé à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Et avec la sortie du concert en Blu-ray (Central Tour, le 13 janvier), on s’est dit que le moment était venu. En revanche, il n’est pas question de promouvoir. « Il n’y en aura pas, jure Guillaume Piave, directeur de l’antenne de la radio. Il veut diffuser ses chansons préférées, nouvelles et anciennes. Et il ne les présente que derrière le micro. Cela lui tenait à cœur. »

Lire Aussi :  "sans pantalon" elle adopte la tendance mode "no pants" qui découvre les jambes

“Il peut outrepasser l’horaire s’il le souhaite”

L’artiste a donc carte blanche. “Ils peuvent battre le calendrier s’ils le veulent”, jurent les deux patrons. Et continuer au-delà des quatre représentations prévues ? « S’ils veulent, on en discutera, assure Tristan Jürgensen. On pense à RTL2 comme à la maison de l’artiste. Il n’y a pas de restrictions. » La promotion a été jusqu’ici… discrète. Nicolas Sirkis a décliné toutes les demandes d’interviews pour évoquer l’émission, se contentant d’un très court message d’une quinzaine de secondes publié sur les réseaux sociaux de la radio.

Lire Aussi :  Quinté. Le Grand Prix Dynavena Maisagri à Bordeaux ce lundi 14 novembre 2022. – Angers Info

Cependant, leur arrivée est un grand pas pour RTL2. Financement compris, compte tenu de l’absence du cachet demandé par le néo-hébergeur. « La question de l’argent n’a jamais été abordée, jure Guillaume Pew. Il voulait s’amuser derrière le micro sans aucune restriction. » C’est sa philosophie. Ils ne recherchent pas l’enrichissement personnel. Tristan Jurgensen l’a résumé, prenant une décision rare à la radio, en regardant le prix des billets de concert du groupe. Il n’y aura pas de coupures publicitaires. C’est vraiment une heure complète avec lui. »

Lire Aussi :  Blanche Gardin, Oxmo Puccino... Ils dénoncent « le bâillonnement » de la culture

Si une suite avec Nicolas Sirkis est possible, la comédie musicale ne ferme pas la porte à d’autres aventures dans le genre. « Cela doit rester extraordinaire, mais nous avons déjà collaboré par le passé avec Guyton Roussel, Lou Doillon et Wax, se souviennent ses dirigeants. Donc si nous partageons cette envie avec des artistes, tout est possible. Nous-mêmes ne nous interdisons rien. »

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button