Pleucadeuc. Elle ouvrira en avril: la crèche inter-entreprises recrute

Bannir à Brocéliande

Date de publication : 1er décembre 2022

C’est vraiment un vrai nid douillet qui se construit à Pleucadeuc. Les travaux du club Le P’tit de la maternelle interentreprises avancent bien. La structure devrait ouvrir en avril prochain. 19 places ont déjà été réservées par 6 entreprises locales. Mais 35 personnes peuvent s’y intégrer, selon les initiateurs de ce projet hors du commun, en plus de l’inspection sur place organisée mercredi soir. L’occasion de présenter le réalisateur récemment embauché, qui illustre à merveille la proximité que le projet veut incarner. Morgane Gallet est en effet originaire de Pleucadeuc, une commune qu’elle a quittée pour vivre en Ariège. Et après un changement de mode de vie et la découverte du projet de maternelle, il décide de retourner dans sa ville natale.

Lire Aussi :  Les pertes de la FED : Un risque de faillite ?

Les deux chefs d’entreprise ont décidé de mettre en œuvre ce projet ambitieux pour le bien-être de leurs salariés. La construction de cette crèche est en effet un investissement sérieux (1,8 million d’euros), mais pour les deux hommes, l’enjeu est de rendre leur entreprise attractive pour les salariés en assurant un accompagnement de leurs enfants proche de leur lieu de travail, à la pointe des nouvelles attentes. de jeunes parents. “Nous voulions créer un projet pour les entreprises locales afin de les aider à se développer. On veut que les gens s’y sentent bien…” expliquent les deux chefs d’entreprise.

Il est important de comprendre le processus qui régule le fonctionnement de cette structure. Si vous êtes parent, vous n’avez pas besoin d’y inscrire vos enfants. Vous devriez contacter votre employeur. Puisque les entreprises réservent des berceaux dans cette crèche, c’est à elles de les distribuer à leurs employés. C’est pourquoi elles attirent ces entreprises “quelles que soient leur taille ou leur implantation géographique”, soulignent Loïc Balac et Jacques Pidoux.

Lire Aussi :  le Portugal aide les plus démunis en taxant les grandes surfaces

Plusieurs partenaires institutionnels (CAF, PMI, etc.) mais aussi des collectivités locales soutiennent le projet. Une assemblée qui laisse aux parents une contribution financière équivalente à n’importe quelle école maternelle. La différence est que ces familles bénéficieront d’un équipement haut de gamme, tant en termes de conception que de fonctionnalité. Le bâtiment est fait de matériaux respectueux de l’environnement, avec de larges ouvertures sur l’extérieur, une décoration apaisante : pas moins de 19 couleurs différentes sont utilisées dans les différentes pièces. Les enfants qui viennent ici (de 2 mois et demi à 4 ans) ont un contact privilégié avec la nature, deux éducatrices sont bilingues (français/anglais).

Lire Aussi :  don de 104 millions $ de l’Union européenne pour soutenir l’économie

Pour en savoir plus sur ce projet innovant, consultez notre article en cliquant ici

Appel d’offres

Loïc Balac et Jacques Pidoux invitent donc les entreprises du territoire à rejoindre le noyau formé autour d’eux, dans lequel on retrouve Blueroad, BVTP, GSF, Super U Malestroit. D’autres appels d’offres en cours…

Par ailleurs, le recrutement des futurs coéquipiers de l’association Le P’tit Club et de la responsable de l’école maternelle de Pleucadeuc a également commencé. Au final, quinze emplois seront créés, dont deux seront réservés à des employés bilingues. Mais déjà, Morgane Galet, la nouvelle directrice, recherche deux institutrices de maternelle et quatre nounous.

Si vous êtes intéressé, merci de contacter le P’tit Club à [email protected]

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button