Rumeur MotoGP : l’ancien directeur technique de Suzuki Ken Kawauchi serait arrivé chez Honda

C’est une nouvelle entendue chez Honda qui devrait plaire à Marc Marquez alors qu’il s’apprête à renforcer l’équipe HRC dédiée au MotoGP. Voici l’arrivée du respecté Ken Kawauchi, ancien directeur technique de l’usine Suzuki qui a décidé d’abandonner sa belle GSX-RR au moment même où 2022 touchait à sa fin. Pas mal, mais cela ne va pas encore dans le sens d’une ouverture à la culture de l’audace et aux méthodes de travail européennes qui montrent pleinement leur importance dans le MotoGP d’aujourd’hui.

Sens largement exhibé dans un vrai discours sur la méthode distillée par un David Brivio qui est aussi un ex Suzuki. Et qui a su équilibrer et optimiser la relation entre l’équipe engagée sur le terrain et essentiellement européenne avec le staff technique de l’usine au Japon. On connaît de bons résultats et, selon une rumeur qui est à la mode ces derniers jours, c’est peut-être une mission qui Honda se donnerait Ken Kawauchiancien responsable technique de l’équipe Suzuki Ecstar : pour établir ce lien entre une équipe sous le feu de la compétition et un siège encore soumis à l’inertie.

Lire Aussi :  Cameron Smith dépité de ne pas pouvoir être numéro 1 mondial

Suffira-t-il de faire cette nécessaire révolution culturelle qui paralyse un instant le premier producteur mondial ? Dans la boîte Ducati, Marco Rigamontiqui sera l’ingénieur en chef deEnea Bastianini dans les rangs de l’Armée rouge, ne le pensez pas. C’est ce qu’il analyse sur moto.it dans une interview avec Giovanni Zamagni : ” chez Ducati, il y a beaucoup d’échanges constants d’informations entre l’usine et la piste, et surtout nous apportons beaucoup plus d’innovation à la pisteil y a des tests qui n’ont pas été fait chez Suzuki “.

Lire Aussi :  le paradoxe qui entoure la machine à marquer Erling Haaland

Honda

Chez Honda, comme ailleurs, les pilotes font toujours la différence

Il ajoute: ” la structure a aussi beaucoup changé, le nombre de personnes a presque doublé depuis l’arrivée de Gigi Dall’Igna. C’est quelqu’un qui veut apporter beaucoup de nouveautés, même en les testant en coursealors que Filippo Preziosi était plus conservateur, il voulait s’assurer avant d’introduire quelque chose de nouveau “.

Cela dit, même chose Rigamonti souligne que quelle que soit la méthode, il faut toujours d’excellents motards… » Le Desmosesidici ressemblait au meilleur vélo, et c’est probablement le cas, mais les pilotes ont fait une grande différence. Par exemple, Quartararo a fait une dépression psychologique en fin de saison, comme il l’avait déjà fait en 2021.. Et Suzuki a remporté deux des trois dernières courses alors qu’il n’a pas couru la saison : est-ce la faute de la moto ou la faute des pilotes ? Je crois que les pilotes font toujours une différence » termine l’Italien.

Lire Aussi :  Sénégal : Sadio Mané forfait pour la Coupe du Monde après sa blessure avec le Bayern Munich

D’ailleurs, cette arrivée ne serait pas désagréable non plus Joan Mir et Alex Rins qui savent parfaitement Ken Kawauchi et vice versa, un homme qui a travaillé dans l’usine de Hamamatsu pendant plusieurs décennies. Son arrivée chez Honda, si elle se confirmait, serait donc une grosse surprise…

Alex Rins, Joan Mir, Team Suzuki Ecstar, Grand Prix Red Bull des Amériques



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button