La foi d’une petite fille esclave – A la une

je fais un don

2 Rois, 5:3″ Et elle dit à sa maîtresse : Oh ! Si seulement mon seigneur avait été avec le prophète qui était à Samarie, le prophète l’aurait guéri de sa lèpre !

Il y avait une guerre entre Israël et la Syrie à l’époque d’Elisée. A la fin de cette guerre, une petite fille juive a été ramenée comme prisonnière. Cette petite fille était au service de Naaman, le chef de l’armée syrienne. Il a dû être très malheureux de se retrouver si loin de sa famille et privé de l’affection familiale. En dépit d’être un esclave, loin de sa patrie, il a toujours été conscient de la puissance du Dieu d’Israël.

Lire Aussi :  Une nouvelle approche de la fabrication des "aimants cosmiques" pourrait réduire la dépendance aux terres rares dans les technologies à faible émission de carbone

Il n’a pas hésité à présenter le Dieu d’Israël comme la solution au problème de son maître Naaman qui était lépreux. Il n’avait pas honte de parler de son Dieu et du prophète Elisée. Peut-on faire confiance à cette fille ? Pouvons-nous proclamer la puissance de Jésus sur les ténèbres, malgré nos problèmes ? Pouvons-nous dire aux gens que Jésus est puissant pour les sauver du péché et de la lèpre et leur donner la vie éternelle ? Ou sommes-nous trop timides pour parler de Jésus parce que nos problèmes ne sont pas encore résolus ?

Nous sommes confrontés à de nombreuses questions concernant notre responsabilité en tant qu’enfants de Dieu. Seigneur, aide-nous à prononcer ses paroles sans honte. Voici l’avertissement qu’il nous donne : « Car quiconque a honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui lorsqu’il viendra dans sa gloire et dans la gloire du Père et des saints anges. (Luc 9v26)”. Seigneur aide-nous. Bonne journée et que Dieu vous bénisse abondamment !

Lire Aussi :  KALRAY : SC2022 : KALRAY A LA POINTE POUR LE STOCKAGE HPC ET LES SOLUTIONS DE DONNEES NON STRUCTUREES - 10/11/2022 à 17:35

Soutenez le journal chrétien

Merci Soutien aux revues chrétiennesLe médium de la vérité qui fait passer l’information à travers le tamis de l’évangile.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’infoAssociation reconnue d’intérêt commun, dont la mission est de soutenir le pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Lire Aussi :  COP15. Pourquoi la biodiversité est au cœur de tous les enjeux environnementaux

Si vous êtes une personne résidant en FranceVotre don est déductible au taux de 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Si vous êtes une société française soumise à IR ou IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôt sur le montant excédant ce plafond est reportable jusqu’à 5 ans après l’octroi.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button