Le site FranceSoir n’est plus reconnu comme un service de presse en ligne

Le site en ligne a maintenu son statut en 2021 malgré de nombreuses accusations de complot.

Le site FranceSoir a perdu son statut de service de presse en ligne, lui donnant significativement la possibilité de bénéficier d’aides publiques et d’avantages fiscaux, a annoncé mercredi la Commission paritaire des publications et des agences de presse (CPPAP).

Mercredi matin, lors d’une réunion générale du comité, C.P.P.A.PDécidé de ne pas renouveler l’accréditation du service de presse en ligne pour Francesoir. La décision sera communiquée à l’éditeur prochainement“, a-t-il déclaré à l’AFP, confirmant l’information d’un courrier spécial Médias de l’esprit. Selon l’organisation, qui comprend des représentants de l’État et des éditeurs de presse, «Francesoire ne remplissait plus tous les critères» Il est fixé par décret d’obtenir cette qualification.

Lire Aussi :  Quels sont les sports les plus pratiqués par les Français et à quelle fréquence ?

Contactée par l’AFP mercredi soir, la direction du site n’était pas disponible dans l’immédiat pour commenter. Le média en ligne, qui porte le nom d’un quotidien réputé, est accusé depuis des années de faire circuler des théories du complot, notamment en lien avec la pandémie de Covid-19.

En 2021, le site est maintenu dans cette catégorie

Mais lors de la dernière vérification du CPPAP en avril 2021, il a réussi à conserver son statut de site d’information politique et généraliste.Des éléments de preuve ont été fournis concernant la présence de deux journalistes permanents et de quatre pigistes», soulignait alors le ministère de la Culture. A cette époque, «L’administration s’est montrée prudente», craignant que le site n’ait pas d’arguments assez solides à faire valoir en cas de recours, a expliqué une source proche du dossier.

Lire Aussi :  Investissements, francophonie, espace... Le programme complet du voyage d'Emmanuel Macron aux États-Unis

Le fondement de cette nouvelle décision n’était pas connu dans l’immédiat. Le retrait de ce statut entraînera la perte de l’exonération fiscale sur les dons notamment, la baisse du taux de TVA, et compliquera les démarches d’obtention d’une carte de presse.

Lire Aussi :  TF1 et Canal+ signent un «nouvel accord de distribution»

En septembre 2021, après avoir diffusé un reportage intitulé « en France 2 », Google a coupé l’accès de Francesoire à sa régie publicitaire, la privant ainsi d’une partie de ses revenus.Fausses nouvelles, machine à sous“. Il y a quelques mois, Google avait déjà radié Francesoir de son service Google News et suspendu sa chaîne YouTube. Début septembre 2022, le tribunal de commerce de Paris a débouté l’Union Acheteurs, éditeur du site Francesoir, dans son recours contre Google.

Voir également – Vague de départs de Grimaldi, Attali, Davet et Lomme… Editions Fayard

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button