MotoGP Lin Jarvis : Fabio Quartararo roulait à la limite, parfois au-delà de la limite, il a fait preuve de talent, c’est l’un des pilotes les plus talentueux

Fabio Quartararo est décédé honorablement sur le champ de bataille de la saison MotoGP 2022 où il devait défendre son titre. Avec une Yamaha quasiment identique à l’an dernier, il s’est battu pour ne pas céder un pouce de terrain à la Ducati qui, après avoir fixé l’objectif, s’est verrouillée sur l’objectif. Lin Jarvis, le patron du Français et le plus haut représentant du plateau Yamaha, rappelle l’intensité de ce combat qui, grâce au talent de son soldat, n’a pu durer que jusqu’à la finale à Valence.

Lin Jarvis il commence aussi les vacances d’hiver, qui, cependant, ne seront pas l’hibernation. Parce qu’à YamahaIl n’est pas encore temps de se démobiliser. Au contraire, il va falloir donner un nouvel élan, surtout après les résultats du premier test de l’intersaison 2023, qui s’est déroulé en Valence qui devait remonter le moral Fabio Quartararo. Cela ne s’est pas produit en raison du moteur encore lent. Une vraie douche froide.

Lire Aussi :  Al-Khelaïfi tacle fort la mairie de Paris et répond cash sur la vente et le cas Mbappé

Le patron de l’équipe le sait et revient sur cette saison 2022 marquée par la défaite. Le moindre mal selon l’Anglais, qui, à l’écouter, s’attendait plutôt à la défaite… Nous avons fait tout ce que nous pouvions et Fabio Quartararo a tout donné. Je pense que nous avons terminé la saison en beauté, nous étions encore à la fin de la saison avec une chance de gagner. Bien que l’on sache que la possibilité statistique d’un tel événement était très faible “.

Bien sûr je ne suis pas super content, mais je tiens à féliciter l’équipe, Fabio, tous ceux qui ont travaillé sur le projet ” il ajoute Jarvis. ” Nous avons tout donné et je pense que tout le monde a vu cette année que notre vélo n’était définitivement pas le plus rapide. On l’a su en début d’année… Vous souvenez-vous du début d’année ? Je pensais que cette année serait beaucoup plus difficile qu’elle ne l’a été. Mais surtout, c’était moins, car Fabio a donné son maximum “.

Lire Aussi :  Nantes double vainqueur, Ronaldo, Doncic, Puy-de-Dôme, Rinderknech, Lens : Le plateau du jour

Invisibles, Fabio Quartararo, VAL

Lin Jarvis : Fabio Quartararo sait très bien garder son équilibre, comme le font la plupart des meilleurs pilotes

A ce sujet, il explique : Fabio était souvent à la limite, parfois au-dessus de la limite. Maintenant c’est à nous d’améliorer notre package. Je pense que Fabio a montré du talent, c’est l’un des pilotes les plus talentueux et nous sommes très optimistes pour l’année prochaine. “.

Lin Jarvis il dit aussi du Français dans les sports moto : ” Je pense que Fabio a mis du temps à s’adapter mentalement à ce moteur plus faible en début de saison. Puis il a simplement accéléré. Il sait très bien équilibrer les choses, comme le font la plupart des meilleurs pilotes. Après avoir fait face à ce fait et à cette frustration, il l’a pris, l’a mis de côté et s’est concentré sur son travail. Il a ainsi pu maximiser l’efficacité de l’ensemble. Fabio a réussi à tirer le meilleur parti du vélo “.

Lire Aussi :  CEV Cup : Le Narbonne Volley met un genou à terre

Et intéressé, que dit-il ? Lors d’une visite au salon de Milan, il a déclaré : ” L’avantage de terminer deuxième, c’est que cet hiver Je vais avoir beaucoup de motivation pour m’entraîner encore mieux. Quand j’ai remporté le titre l’an dernier, ma motivation était de gagner à nouveau. Cette année, j’ai un stimulus encore plus fort. Il n’est pas difficile de trouver une meilleure raison. Je veux m’entraîner et essayer de gagner. Le mot est toujours là : gagner “.

Invisibles, Fabio Quartararo, VAL



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button