Quels enjeux pour la France en Indopacifique ?

Indo-Pacifique : Quels sont les enjeux de la France ?

La visite du ministre des Armées Sébastien Lecornu dans la région Indo-Pacifique a réaffirmé l’engagement de la France à assurer la stabilité dans la région. Témoignages de l’amiral Lucas, directeur général adjoint des relations internationales et de la stratégie au ministère des Armées.

Le ministre des Armées a effectué un long tour de l’Indo-Pacifique. Pourquoi notre présence dans la région est-elle si importante pour la défense et la sécurité de notre pays ?

Vice-amiral d’escadre Christophe Lucas : La France est directement concernée par la stabilité de la région. Environ deux millions de nos concitoyens vivent dans cet espace, qui représente 90 % de notre zone économique exclusive. La visite du ministre a donc confirmé, s’il le fallait, l’importance de l’Indo-Pacifique pour notre prospérité et celle de l’Europe. Grâce à ce voyage, la France, puissance d’équilibrage, a réaffirmé son rôle de pourvoyeur de souveraineté et de soutien aux États de la région afin de contribuer à la sécurité collective.

Lire Aussi :  Rodez. "Made in France" : l’Aveyron en vitrine au salon

Plus généralement, quels sont les enjeux de cet espace maritime ?

Au-delà de la sécurité de nos ressortissants, ce vaste domaine englobe la plupart des problèmes de sécurité contemporains. La prolifération des armes de destruction massive reste une menace croissante, comme l’illustre l’importance de la crise nucléaire nord-coréenne. Nous sommes naturellement soucieux de la protection de nos lignes d’approvisionnement et du respect de la liberté de circulation aérienne et maritime. Dans le même temps, la modernisation de l’appareil militaire chinois se poursuivra et permettra à Pékin de soutenir une stratégie plus durable, comme indiqué par l’examen stratégique national.

La sécurité environnementale et la lutte contre les effets du changement climatique méritent une attention particulière. Le ministère des Armées y contribue avec ses partenaires à travers notre dispositif de forces permanentes dans nos territoires d’outre-mer – 7 000 militaires répartis dans ce groupe et dans nos centres de soutien (Djibouti, Abu Dhabi). Dans le Pacifique, en particulier, nous organisons chaque année un exercice majeur dans le domaine de l’aide et du soutien aux populations après une catastrophe naturelle, l’exercice Southern Cross. Il vise à développer notre capacité d’action et notre interopérabilité avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Lire Aussi :  INFO FRANCE BLEU - Orelsan en concert au stade d'Ornano : le projet est sur les rails

Par ses déploiements réguliers dans la région, la France témoigne de son attachement au respect du droit international. Il contribue par exemple à la lutte contre la piraterie maritime, la contrebande illégale et la pêche illégale.

Lors de la visite ministérielle, la France a obtenu le statut d’observateur auprès de l’ADMM+, l’organisation qui réunit les ministres de la défense de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Comment cela renforce-t-il notre présence dans la région ?

Lire Aussi :  Chasse : gêné dans sa pratique, un chasseur abat 60 arbres sur un terrain privé et protégé du Cotentin

La France a manifesté son intérêt pour ADMM+. Cette décision est donc une étape importante dans notre démarche de rapprochement des forums multilatéraux régionaux. Notre entrée en tant qu’observateurs dans des groupes d’experts souligne notre engagement envers la sécurité régionale et assure une plus grande visibilité auprès de nos partenaires en Asie du Sud-Est. Cela témoigne de notre compréhension de l’idée de la centralité de l’ASEAN. Cela nous permet d’accéder à des forums particulièrement intéressants pour diffuser nos principaux messages sans prendre parti.

je

Ministère des Armées
01/12/2022

Source photo et légende : Sébastien Lecornu à bord du porte-avions indien INS Vikrant, lors de sa tournée Indo-Pacifique. – © SCH Christian Hamilcaro/Ministère des Armées

🖱 Retour à la page des actualités



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button