Tendance à 4 semaines : froid persistant, risque de neige en plaine

Le contraste nord-sud devrait caractériser ce mois de décembre avec deux périodes distinctes. La première quinzaine sera marquée par la possibilité d’une augmentation du froid actuel, associée à la descente d’air très froid du nord de l’Europe. La seconde, assez différente, est dans le doux normal lent. Il fait donc assez doux pour les fêtes de fin d’année, mais humide dans la partie nord. Entre ces deux périodes, on ne peut exclure le risque de neige au sol.

Semaine du 5 au 11 décembre : Grand écart Nord-Sud

Cette semaine est difficile à prévoir en raison de l’incertitude importante quant à l’endroit où l’action se concentre. En effet, si le climat en France est contrôlé par de l’air froid au niveau de la Manche et par des dépressions dans la péninsule ibérique, il est difficile de distinguer un scénario plutôt qu’un autre. Mais ce contraste devrait prendre fin avec la descente d’air froid généralisé à partir du week-end. La transition entre ces deux périodes peut entraîner des avalanches en plaine.

Lire Aussi :  ce qu'il faut retenir de la journée du 4 novembre

La fiabilité globale a été estimée à 55 %. Dans le détail par région, il peut être inférieur.

Semaine du 12 au 18 décembre : Froid, surtout dans le nord

Pendant ce temps, le froid peut se généraliser. Il est très bref au sud, mais plus durable au nord. La neige est particulièrement visible dans les régions aux sols enneigés, peut-être au Moyen-Orient. Dans ce contexte, il existe un risque de chutes de neige en zone de plaine. La crédibilité de ce développement est modérée quant à la survenue de cette période froide, mais elle reste à préciser compte tenu des risques de développement des épiphénomènes neigeux en plaine. Concernant les précipitations, elles se situent plutôt au sud et au sud-est en raison de la circulation des basses pressions dans la région méditerranéenne.

Lire Aussi :  Kiev souhaite un sommet de « paix » d’ici à la fin de février sous l’égide de l’ONU, à condition que la Russie soit d’abord poursuivie pour crimes de guerre

La fiabilité globale dans le scénario froid est de 55 %. Il est peu précis et se dégrade dans le temps.

Semaine du 19 au 25 décembre : Un côté lumière de Noël

Grâce au retour des hautes pressions sur le pays, la première semaine des vacances de Noël risque d’être calme. Le temps est parfois brumeux en plaine, ensoleillé en montagne, mais quelques légères perturbations se propagent vers le nord-ouest. La masse d’air sera douce avec des températures supérieures aux normales saisonnières pour Noël. On peut aussi envisager Noël dans le sud, sur le balcon. La fiabilité de cette évolution est modérée et reste largement inchangée par rapport à nos dernières prévisions.

Lire Aussi :  L’hôpital Montfort d’Ottawa songe à recruter du personnel soignant bilingue à l’international

Semaine du 26 décembre au 1er janvier 2023

Le contexte climatique est doux en France, avec un climat humide et modérément perturbé au nord, mais calme et anticyclonique au sud.

Au total, Les températures moyennes de ce mois de décembre sont dans la normale saisonnière, marquées par un écart nord-sud. Les précipitations sont légèrement inférieures au niveau hexagonal sauf dans le sud-est avec un surplus autour de la mer Méditerranée. Les premières chutes de neige sur la plaine peuvent également être observées en milieu de mois, notamment dans le sud et le centre. Un temps très calme, mais progressivement plus doux, est actuellement prévu pour la fin de l’année.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button